Cannes 2017. Le tapis rouge est prêt pour les artistes qui veulent se montrer. Pas tous. L’un d’eux reste à Paris pour travailler. En exclusivité mondiale, voici Stéphane Custers en pleine relecture et correction de son manuscrit « Les carnets du Flamand rose ».

Stéphane-Custers

Et parce qu’on est gentil, un extrait des tribulations d’Evelyne (agent artistique) et Patricia (attachée de presse) au Festival de Cannes :

…/… « Si tout va bien, la première soirée est OK, avec une montée des marches, à 18h, mais bon on s’échauffe, et la soirée des belges (qu’est ce qui sont sympas ces belges, j’adore la Belgique).

– Ah t’as vu c’est…

– Qui ? Où ?

– Mais oui c’est la petite là…

– Mais qui ?

– Celle qui marchait assez bien il y a dix ans..

– Ah oui. Elle a un agent ?

– Aucune idée. Je l’ai vue dans une série sur France Ô.

– Viens on va lui parler. Coucouuuuu! Comment tu vas… ma chérie.

Finalement rien à tirer de l’actrice en question, mais on lui fait quand même signer un contrat d’exclu au cas où.

– Ben oui, on en a déjà vu revenir d’entre les morts.

– Si Girardot, paix à son âme, l’a fait…

– Tu es absolument scandaleuse.

– J’aurais pu être actrice, mais j’ai pas voulu.

Grand temps de repasser à l’hôtel (le vrai), avec vue sur les voies ferrées, se changer rapidement dans une danse qui ressemble à un twister vertical vu la taille de la salle de douche.

– T’es bien sûre que c’est un lit deux personnes ? L’an dernier il avait l’air plus grand.

– C’est parce que tu as grandi. Tu sais que les femmes grandissent beaucoup plus tard que les hommes ? C’est prouvé, je l’ai lu.

– Tu as lu ça où ?

– Dans le scénario d’un court qu’on m’a envoyé le mois dernier : « Les Hommes viennent de Mars, les Femmes simulent ».

– Passe-moi le champagne.

– Il est chaud. Pas comme l’eau de la douche.

– C’est pas de la Veuve Cliquot ?

– Non c’est une contrefaçon. » …/…

Publicités